Sujet

LIGNEA CAMERA – Cabine de contemplation démontable

« Lignea Camera » est une microarchitecture qui prendra vie dans un jardin botanique. Les microarchitectures deviendront sédentaires lors de leur mise en service. Mais il faudra pouvoir les rendre déplaçables si besoin.

« Lignea Camera » sera repérable et facilement identifiable par son architecture et son caractère innovant par l’utilisation du bois.

USAGE

Les 10 microarchitectures auront une vocation pédagogique, culturelle et ludique.

Chacune abritera un objet de collection qui sera mis en vitrine. Des panneaux d’information, selon la charte graphique du jardin botanique, seront installés à l’intérieur pour informer les visiteurs.

La vocation initiale sera complétée par l’architecture, la mise en scène dans le jardin et la qualité de l’espace intérieur de la cabine.

DONNÉES TECHNIQUES

« Lignea Camera » n’excèdera pas une surface 12 m2 extérieur. L’espace devra être étanche à l’eau. Le plancher sera posé sur les pieux. Pour assurer les vues sur le jardin et l’éclairage naturel de la pièce, deux châssis fixes en bois équipés de verre sécurit seront positionnés dans les murs.

Si l’équipe choisit d’incliner et/ou de tordre les parois, elle s’assurera alors que le volume intérieur de l’espace reste praticable pour les visiteurs.

La hauteur maximale de la construction prise au niveau du plancher n’excédera  pas plus de 3,80m au point le plus haut.

ENVIRONNEMENT

Les Défis du Bois soucieux de l’avenir de notre planète cherchent à éviter la surconsommation de matière. C’est pourquoi, il est demandé à chaque équipe d’être vigilant sur la quantité de matériaux non utilisé et d’optimiser au mieux les chutes.

Après avoir compensé l’impact environnemental par le bilan carbone de la manifestation auprès de Carbone Boréal, les Défis du Bois s’oriente maintenant sur la quantification de la qualité environnementale des microarchitectures avec le logiciel Cocon.

BOIS ET MATÉRIAUX

Le matériau utilisé pour construire la microarchitecture sera principalement la planche de 25mm x 153mm (Section brut de sciage, bois sec.) et sa déclinaison en volige d’une longueur de 4m.

Ce seul et unique matériau suivant les projets sera complété par des lattes ou des carrelets.

Un pare-pluie et un écran de sous toiture compléteront si besoin les ouvrages pour assurer la bonne étanchéité à l’eau.

 BARDAGE

L’usage d’un bardage coloré est permis dans la limite de l’utilisation du stock existant qui vous sera communiqué prochainement.

 TRANSPORT

Pour permettre le déplacement de « Lignea Camera » entre le lieu de fabrication (ENSTIB) et le lieu d’installation (Villers-les-Nancy), il faut que l’objet soit démontable. Il faudra donc veiller au poids de chaque composant. Pour qu’ils soient manuportables en n’excédant pas +100 kg et 80 kg pour les éléments en hauteur.

FONDATION

Chaque construction sera fixée sur des fondations ponctuelles de type pieux.

Chaque équipe devra définir le positionnement des pieux et donner le poids exact de la structure ainsi qu’un plan coté d’implantation des points d’appuis afin de permettre le positionnement, le calcul et le dimensionnement des pieux.

ACCÈS ET AUTONOMIE

« Lignea Camera » est accessible aux personnes à mobilité réduite. Il convient de laisser un passage libre pour l’entrée ≥90 cm. L’espace intérieur doit trouver une aire de retournement de 150 cm de diamètre.

Si l’accès à la cabine se fait par une rampe, sa largeur intérieure doit être de 90 cm de large avec chasse roue en partie basse et doit supporter 300 kg mais il convient de minimiser le plus possible cet ouvrage.

Le positionnement des fenêtres pour la vue prendra en compte les personnes à mobilité réduite ainsi que le jeune public.

PÉRENNITÉ

Afin de garantir une bonne pérennité de l’ouvrage et lui éviter des dégradations non contrôlées, la gestion de l’eau pluie en toiture comme le ruissellement sur les façades seront particulièrement  étudiées.

De même qu’il faudra garantir la bonne ventilation de la sous face du plancher, du pied de bardage et de la couverture.

PLATE-FORME COLLABORATIVE ET TRAVAIL A DISTANCE

Une plate-forme collaborative a été créée pour permettre l’échange et le travail à distance. Chaque équipe dispose d’un dossier pour déposer ses documents.

Vous trouverez tous les documents relatifs aux Défis du Bois 3.0. Chaque équipe est informée dès l’ajout d’un document dans la plateforme enseignante.

Un calendrier actualisé donnera les dates de dépôt qui permettront de vérifier l’avancement du projet et d’échanger entre étudiants et enseignants.

LANGUE

Le français sera la langue d’échange. Dans chaque équipe un traducteur permettra de faciliter les échanges avec les enseignants et l’équipe technique pendant les Défis.

 SÉCURITÉ SANTÉ

Pour le bon déroulement de la manifestation, l’alcool est interdit pendant les heures de chantier. Le port du casque est obligatoire que ce soit pour les participants et les visiteurs.

Une formation échafaudage et à l’utilisation du matériel électroportatif sera dispensée dans les premiers jours de fabrication.